dimanche 31 mai 2009

Hooliganisme en Suisse... des amateurs !!!

La fin du Championnat Suisse de Football a été marqué par la montée des violences et les politiques et les Présidents de club y vont de leurs solutions... mais je n'ai rien entendu sur les forces de l'ordre de ce pays !

Pour avoir assister aux débordements de Bienne, il faudrait déjà que les forces de l'ordre suivent des cours dans les pays qui sont à la pointe du problème et de ses solutions ! Je vais analyser cet exemple ! Je précise que je suis allé voir des matchs dans le monde entier et notamment en Argentine où l'armée était présente pour juguler les violences lors d'un certain Velez - River Plate !

Quand on voit le fiasco au niveau sécurité de HC Bienne-LHC, c'est à pleurer ! Voici ce qui n'a pas été fait !
1. un parking visiteur unique avec force de l'ordre au début et à la fin de la partie.
2. Ne pas laisser sortir les ultras avant au moins une demi-heure après le match que les supporters de l'équipe adverse puissent partir tranquillement pour les matchs à risque.
3. A la sortie les forces de l'ordre faisaient volontairement croisés les supporters et eux étaient à l'intérieur de barrières, c'était à mourrir de rire et surtout ridicule.
4. Quand les policiers sont confrontés à 10 fouteurs de merde de 16 ans, un bon coup de matraque peu servir ! Je vous promets que quand vous vous déplacer à l'étranger, dès que la police est là, cela calme car elle ne pardonnera pas et vous le savez.

Voilà, des blablablas... dans la presse, à la télé, mais rien sur l'organisation des policiers et autres forces de l'ordre ! Pourtant, c'est la base. Attendre un demi-heure ou une heure dans la patinoire ou le stade avant de sortir, cela calme ! Prise en charge dans les parkings, dans les gares, c'est clair qu'il faut des moyens et des gens formés ! Mais comme personne ne veut payer !
De plus, il y a des groupes ultras qui ne font que peu de dégâts et sont de bons supporters !
Que la presse en se basant sur leurs observations et celles des forces de l'ordre publient la liste des goupes ultras qui sont cleans et qui font de belles choses, tant que l'on parlera plus des fourteurs de merde que de ceux qui font bien les choses, cela ne va pas arranger les choses !

Vive le sport ! La société violente ceci est un autre sujet ! Assumer la société violente, sans règles et sans perspectives que l'on crée chaque jour ! Et continuons à suivre le modèle US stigmatiser, ficher, créer des ghettos (riche ou pauvre), assumer et promouvoir les inégalités, le sécuritaitre, le fric comme étalon de réusssite, l'eugénisme et j'en passe des meilleurs... etc....

Bon week-end y hasta...
Stéph

vendredi 22 mai 2009

L'art du bar... il faut du talent !

parfois je me retrouve dans des bars ;-) et malheureusement parfois une impatience au moment de passer une commande nait d'une longue attente injustifiée...

Il faut du talent pour être barman ou barwoman ! C'est tout un art !
En tout premier lieu il faut se sentir chef-fe et s'imposer derrière son bar. Ensuite il est préférable d'être physionomiste pour reconnaître l'ordre d'arrivée des client-e-s et les servir dans l'ordre même si certain essaie de forcer le passage !
C'est un métier qui demande de grandes qualités !

Trop souvent, c'est à celui qui gueule ou qui fait son cirque... je ne parlerais pas des client-e-s qui sans vergogne passent devant tout le monde... se fait servir avant le client ou la cliente cool et fair-play qui attend son tour patiemment !
Un manque de savoir-vivre de certain-e-s client-e-s qui se ressent dans tout les coins de notre société ! A ce rythme là et vu la société que nous fabriquons, l'on va se retrouver avec des tickets et un temps d'attente comme à la nouvelle Migros du Flon ! ;-) Un système débile !

Des artistes au bar et du fair-play de la part des client-e-s pour de belles soirées !
Hasta dans le prochain bar... ;-)
Stéph

jeudi 21 mai 2009

Ils ont saboté l'AI maintenant ils veulent la sauver...

Ce cher Monsieur Couchepin qui se lance dans sa dernière campagne (en tout cas tout le pays l'espère...) et ses amis libéraux de droite americanisé viennent avec une augmentation de la TVA pour sauver l'Assurance Invalidité en péril ! Cela laisse pantois ! Je crois qu'avant de se prononcer sur cette votation de l'automne cette situation mérite que l'on s'attarde sur les raisons de ce fiasco et celui à venir de l'AVS !

Ces chers amis pour la concurrence faussée et le profit éternel et en augmentation constante ont bousillé une assurance qui était jusqu'alors le dernier rempart pour ceux qui peinait dans une société responsable et éthique !
Au risque de passer pour un vieux réac que je suis peut-être il y a une 20aine d'année dans chaque entreprise et surtout les grandes et les étatiques, ils y avaient des hommes et des femmes qui y faisaient de petites boulots à leur rythme et avec leur difficulté physique, morale ou mentale. C'était le temps d'une société pour tous ou les dirigeants d'entreprises assumaient avec du social dans leur propre structure et une certaine grandeur d'esprit ! Le modèle suisse en quelque sorte ! Je me souviens de l'équipe qui s'occupait du courrier dans l'assurance dans laquelle j'étais apprenti ou des "trieurs de bouteilles" dans une entreprise de distribution où les chauffeurs abîmés terminaient leur carrière à leur rythme !

Et puis un jour le profit et le libéralisme made in US est passé par là, il fallait réduire la masse salariale des entreprises, les privatiser si elles étaient étatiques et augmenter les profits absolument sans mettre les gens totalement à la rue !
Comment pouvait-il faire pour se débarasser des gens peu rentables, des losers de la nouvelle société en faisant des profits et en ne les mettant pas au chômage car cela n'aurait pas été compris ? Ils ne pouvaient pas les tuer non plus !

La solution pour les libéraux et autres profiteurs du système : les mettre à l'AI ou en retraite anticipée ! cqfd ! Magnifique idée ! et le résulat est celui-ci...
Nombre de rentiers AI 1990 - 2002 : de 3,1 % en 1990, elle a passé à 4,3 % en 2000. Un nouveau point culminant - 4,8 % - a été atteint en 2002. En chiffres absolus, le nombre de rentiers en Suisse a passé de 130 000 à 220 000 durant cette période.
En 2008 avec les rentes complètes et partielles c'est 294 000 personnes qui en bénéficient soit un peu moins de 3 fois plus de rentiers qu'en 1990 ! (source OFS).

Aujourd'hui, les mêmes qui ont vendus le modèle social hélvétique au profit veulent sauver l'AI et se présente comme les sauveurs ! Chers électeurs et électrices souvenez-vous de ces personnes un peu plus faibles qui étaient vos collègues dans les années 1990 (pour ceux qui étaient né-e-s) et que l'on a renvoyés à la maison avec une rente et que maintenant ont vous demande de financer pour le plus grand bénéfice des dirigeants de ce pays qui se sont sucrés grâce à l'AI dans les 20 dernières années !
Réfléchissez, votez et élisez en connaissance de cause lors des prochaines échéances !

Que les entreprises de se pays reviennent à des valeurs de base et l'AI redeviendra cette assurance d'ultime recours qu'elle aurait dû rester et non l'outil pour se débarasser des inutiles qui n'ont pas assez de rendement !
Demain tous à l'AI ?

Hssta et bon week-end
Stéph



samedi 16 mai 2009

Concours Eurovision de la chanson : 90-60-90 sinon rien...

L'autre soir, j'ai regarder par hasard la demi-finale du Concours Eurovision la chanson sur la fin où l'on annonçait que la Suisse n'était une nouvelle fois pas qualifiée !
Je ne sais pas comment se passe la sélection en Suisse, mais l'on a l'art et la manière d'envoyer des Groupes de mecs ou des mecs à un concours où le 90-60-90 avec 180cm est presque qualifié d'office ! C'est impressionnant !
Pour se qualifier la prochaine fois pour la finale, où l'on envoie Heidi et Pierre en habit traditionnel ou une grappe de 90-60-90 avec une chansonnette dans l'air du temps mais surtout des canons ou l'on envoie comme Malte la même chanteuse 8 fois et elle passera une fois...
C'est pas difficile de comprendre que le téléspectateur européen moyen est sensible ou à la tradition ou au physique et un peu à la musique.... ;-)

En 2010 une Heidi à tresses 90-60-90 182 cm en habit traditionnel avec des beaux aux cors des Alpes en arrière plan !!!! et c'est la finale assurée ;-)

HAsta Stéph

Apprentissage : On change le concept ensuite on pleure...

Voilà, comme chaque année, il manque des places d'apprentissage dans notre pays et tout le monde s'en inquiète et s'en étonne... Il y a quelques années, sur le modèle anglo-saxon "des diplômes sinon rien" l'office fédérale et les génies concernés de l'éducation ont changé une formule ou le métier était central par une formule où le scolaire vient même empiéter sur le temps de travail avec des UFs, UT, et autres noms barbares et inutiles ! (je parle de ce que je connais c'est à dire le bon vieux employé de commerce) ensuite il y a les niveaux... maturité fédérale, complet, semi-complet, etc... et le maître d'apprentissage qui doit noter son apprenti-e ! Où sommes-nous ?

L'apprenti sait travailler et on lui apprend un métier comme on l'a toujours fait ou il n'est pas fait pour ce métier et on le lui dit ou il arrête. Les cours théoriques étaient et devraient être complémentaires ! Quand je vois qu'on leur fait faire des présentations, des projets, etc... Laisser cela aux HEC et HES et rendez-nous nos employé-e-s de commerce qui connaissent la réalité et le terrain et pas les salles de cours et les concepts inutiles !

Les fameux génies n'avaient visiblement pas prévu la crise ? Mince alors ! Vous croyez qu'en temps de crise il y a du temps disponible pour noter et évaluer pendant des après-midi son apprenti-e ! Il ou elle doit bosser ! C'est juste la base ! La société des meetings et des théories sans lien avec le réel nous voyons où cela nous mène !

Pour une société d'autodidacte et du concret !
C'est bizzard mais je crois que c'est de nouveau le département de Monsieur C qui gère cela !
Bon week-end y hasta
Stéph

dimanche 10 mai 2009

Mission impossible...

Il y a tellement d'informations et de décisions qui sont prises que ce n'est même pas possible de suivre... On dirait que la période de multi-crises est propice à passer en douce des décisions qui vont peser lourd sur notre avenir commun...

L'assurance maladie et le réforme Couchepin, la règle du Cassis de Dijon en vitesse, les recours DECFO comme tabou dans le canton de Vaud, la grippe A1 ou H1, le grand retour de la finance casino, notre fameux passeport biométrique, la 2ème couche de crise qui va arriver, les baisses d'impôt pour le riches, Métamorphose pour les lausannois !

Vivement les vacances d'été ! Toutes ces informations, initiatives et autres choix d'avenir mériteraient de prendre du recul mais le temps semble s'accélérer et les décisions s'enchaîne dans un tourbillon que personne ne maîtrise ! J'oublie la fiscalité, le chômage des jeunes, la violence de ses mêmes jeunes et j'en passe ! Les attaques allemandes et américaines contre la Suisse, les français qui viennent faire leur études en Suisse et la pénurie de logements qui va en découler...

C'est fou ! Cela donne le tourni et cela donne envie de ne plus rien lire et de ne plus réfléchir...
Finalement, le monde s'emballe... la société de l'informations et des médias tuent la réflexion et le débat d'idée ! Overdose !

Voilà pour le diagnostique et pour les remèdes je vais pendre un peu de recul... trop de job, trop besoin d'être au grand air... donc sur une terrasse avec du temps pour laisser le temps au temps... plutôt que d'essayer de suivre ce tourbillon indigeste...

Bonne semaine y hasta pronto
Stéph

dimanche 3 mai 2009

Votation populaire du 17 mai 2009 : oui et non ou Contradictions ?

C'est une belle votation qui attend le peuple de ce pays le 17 mai... Toutes les contradictions sont dans les deux objets qui sont soumis à la votation !

Deux modèles de société s'oppose entre la technologie et le retour au naturel et à la douceur ! Comme nous sommes tiraillés entre ces deux pôles de développement futur, nous allons voir si une cohérence existe...

D'un côté le passeport biométrique étape ultime avant la puce sous-cutanée et la culture de la paranoïa d'une société craintive et américanisées ! Peur de l'autre, société sécuritaire, société électronique, société malade avec toujours l'envie de tout contrôler et de tout maîtriser au delà même du passeport, cette votation est une votation sur le développement de notre société !
A quand la puce sous-cutanée avec nos problèmes personnels, l'historique de nos maladies physiques et psychiques, nos gênes malades et des portiques dans les lieux publiques pour trier le peuple en catégories ! Les malades, les dangereux, les instables, les déprimés, les fumeurs, les buveurs, les gros, les moches...
Une société sécuritaire qui ne s'occupe que de trier ces membres selon leur dangerosité et une société malade mais les réponses de type sécuritaire sans remise en question du modèle lui-même personne n'en veut car nous sommes tous en tant qu'être humain potentiellement dangereux ! Le passeport biométrique n'est que le premier pas qui semble anodin vers la dérive électronique et technologique ! Non au passeport biométrique le 17 mai 2009 !

Des plantes, de la médecine chinoise, de la médecine ésotérique uniquement pour les riches, c'est exclure les plus mal loti en leur donnant ce que les pharmas font de mieux ! Notre société est malade de son développement et le petit massage qui fait du bien et guéri l'âme est aujourd'hui réservé à celui ou celle qui peut se l'offrir. Un jour peu-être quand le lien entre les pharmas et le monde politique sera rompu... On fera de la médecine et du bien-être préventif une règle d'or ! Si pour certain une heure de médecine douce on évite de passer aux urgences des hôpitaux il semble logique de prendre en charge cette alternative ! Société technologique avec la nano technologie contre petite aiguille de l'acupuncteur ? Et si la solution était dans l'équilibre ! Si vivre mieux c'était de prendre aussi la dimension sociale de pouvoir parler avec son médecin peu importe sa spécialisation ? Si l'on remettait du sociale dans notre société ? Oui aux médecines complémentaires pour que tout le monde aient accès aux multiples formes de traitement et d'équilibre !

Un jour dans un pays avancé, il y aura une vrai réflexion sur le futur des nos sociétés modernes ! Economie, Santé, Sécurité, Communication, Politique, nous sommes au tournant...
Le grand écart est là entre la technologie à tout prix et le naturelle et l'écologique avec comme enjeu le social et nos activités sociales !?!

Passionnant et incroyablement complexe !
Des choix et des arbitrages...
Quelle société pour demain ?
Cela commence le 17 mai !

Hasta
Stéph