dimanche 28 juin 2009

Vacances... On prendra bien les 6 semaines...

A une semaine des vacances estivales, une nouvelle est presque passée inaperçue entre le crash d'Air France et la mort de Michael J... C'est l'initiative de Travail Suisse pour 6 semaines de vacances pour tous ! Elle a abouti et nous allons devoir voter ! Les milieux économiques seraient bien inspirés de promouvoir cette initiative car nous arrivons malgré eux dans une société de décroissance... où le modèle du temps de travail hebdomadaire va se modifier en profondeur...

Ce modèle est inadapté a une société ultra rapide qui n'est plus calquée sur un effort annuel mais plutôt sur des périodes intenses suivies de période de très grand calme ! le temps de travail et le lieu de travail doivent s'adapter à ses changement en profondeur...

Les vacances arrivent et pendant 2 mois, il ne va rien se passer ! détente et activité sociale pour tout le monde ! Ils y a ceux qui vont turbiner à fond ! Tourisme, loisirs, festivals, hôtels et terrasses mais le principe des 6 semaines et déjà en place dans la société ! Pour pouvoir être performante le reste de l'année, il faut des pauses... Produire et consommer 365 jours et un leurre... Dans des temps pas si éloigné l'on faisait des heures pour des heures... parfois d'apéro ou de discussions de couloir... les heures de travail sociales...

Les 6 semaines de vacances sont une vraie plus-value pour la société de demain !
Le temps reste le bien le plus précieux pour construire des projets et vivre nos en'vie's...
Bonnes vacances à tous et toutes !
Stéph

Succession de Monsieur Couchepin : Elle est où...

la relève ?
Depuis l'annonce de la démission du Conseiller Fédéral Couchepin, la presse cherche en vain des candidats crédibles. Un ou une radicale romande est demandé et on ne peut pas dire que les candidats et les candidates légitimes soient nombreux et nombreuses ?
La situation d'une classe politique d'un autre temps dépassées par les sujets à résoudre est criante ! Monsieur Broulis va même aller apprendre l'allemand cet été pour essayer de sauver le siège radical... cela en dit long !
La classe politique et les partis traditionnels suisses arrivent en bout de course... la société évolue et les enjeux futurs doivent être appréhender avec une approche différente ! Le PS Suisse sentant le vent du boulet change de logo et les verts peinent à voler de leurs propres ailes !
(Monsieur Hodgers pourrait se présenter... ;-) )

Je pense que le temps est venu de créer les partis politiques de demain pour les prochaines élections ! Il nous faut du neuf, il nous faut de nouvelles idées, de nouvelles manières de gouverner et de nouvelles bases idéologiques avec de nouveaux visages et des partis qui véhiculent de l'espoir et des solutions imaginatives en regardant en face les problèmes à résoudre ! Les verts européens en France ont démontré que la société était prête aux changement idéologiques de ce nouveau siècle et de ces défis et à voter pour du Neuf !

La semaine passée, j'étais au Festival de la Terre et le nombre d'enfants et de parents sensibles aux problèmes de notre société était une vraie joie ! L'espoir est bien là pour l'avenir !
L'écologie et le durable sont en passe de devenir les piliers de la société de demain et le prochain pas sera le local, le social et la confiance et les liens au sein des société ! C'est déjà un programme en soi ! Opposition ou rassemblement sur l'essentiel !

Lancé vos listes et vos partis car avec internet vous n'avez pas besoin pour la première fois de l'histoire de la politique de parrains millionnaires ou de copains journalistes pour vous portez candidat et faire campagne !

Bel été festif et social !
Stéph

PS : pour éviter le commentaire qui claque... je pourrais aussi le faire... j'y réfléchis.... ;-)

jeudi 11 juin 2009

crise économique & financière : à voir...

Cela fait quelques semaines que je me demandais comment écrire un nouveau texte sur la crise économique et financière... La Californie en faillite, GM en faillite, un monde et une société en faillite, etc et tirer à boulet rouge sur nos élites mais je ne savais pas trop comment le tourner ! Lassitude, déni, il faut aller toucher le fond de la piscine pour remonter, etc... ??? ou peut-être que l'été arrivant j'avais envie de positif ! Motivation et inspiration en berne ou tête ailleurs ;-)

Pour en rajouter une couche les medias fidèles serviteurs annonçait un 0.5% de mieux et le Grand Casino allait se remettre à turbiner plein pot alors que les charrettes de licenciement allaient continuer ! Comment un système consumériste allait refaire surface en éliminant des clients ?

C'était mon approche sur le sujet et puis un soir de cette semaine j'ai regarder un documentaire sur Arte au lieu de la Star Academy sur Arte (Je n'ai rien contre la Star Ac mais c'est pour planter le décor) et j'ai cru que j'allais m'étrangler, que j'avais rêvé, que le monde ne serait plus comme avant, que tout ce qu'on avait essayer de me faire avaler en une "bonne" trentaine d'année venait de disparaître ! Un Professeur de la London School of Economy venait de prononcer le mot étatiser comme solution à la crise !!!

De trois choses l'une... ou c'était un cannular ou il était devenu fou ou nos élites regardent la Star Ac ! Je vous laisse choisir... voici le lien à voir absolument... Le malheur est dans le prêt !

Je dois avouer qu'il y avait un deuxième documentaire sur le paradis fiscaux et qu'il faut que je le regarde aussi !

On y croit au changement !
Hasta
Stéph


dimanche 7 juin 2009

d'un Festival à l'autre... j'adore...

L'incroyable saison des Festivals en Suisse Romande a débuté pour moi !
Première apparition à FestiNeuch en attendant la suite et cette extraordinaire offre culturelle et sociale de notre région.

C'est toujours une aventure où une excitation diffuse s'empare du festivalier sortant de son quotidien pour partager ou non, quelques moments de retrouvailles, de découvertes, de partage et peut-être la possibilité de nouvelles connaissances qui la plupart du reste de l'année reste difficile dans nos contrées !

Autour d'un bar, dans la foule des spectateurs écoutant un concert, en commandant sa nourriture, le ou les possibles deviennent palpables ! Communiquer dans un apaisement général et une attitude positive toute la magie de rencontrer des gens dans des rendez-vous plus ou moins programmés ! C'est beau !

Je sais déjà que dans quelques semaines, j'en aurais marre des nouilles et autres kebabs mais le plaisir restera présent parce que chaque soirée (nuit) sera unique... Caribana, Festival de la Terre, Festival de la Cité, Off de Montreux, etc... juste une belle envie de passer des bons moments !

Au plaisir de vous croisez dans ces prochaines semaines...
Hasta
Stéph


Bike to Work ! le roi des trottoires....

Il y aura peut-être bien une canicule cette année et je l'espère car je suis passé dans le camp des cyclistes depuis peu... On commence par acheter un vélo, on monte un peu pour rentrer chez soi, on a mal au jambes et l'on décide un jour d'aller au travail à vélo ! En soi, c'est une révolution ! Et un monde nouveau que je découvre comme des miliers d'autres nouveaux cyclistes dans ce pays !

Le cycliste débutant est notablement déçu que il se rend compte que les pistes cyclables de la région lausannoise (par exemple) sont en nombre et en qualité largement insuffisantes ! Je ne parle pas du fait de devoir payer pour son vélo dans les Transports publiques dans une ville en pente... Il y a encore du travail pour la mobilité douce... donc, comme beaucoup de mes concitoyens cyclistes, je roule sur les troittoires pour souvent ne pas me prendre un bus dans les montées où je peine car je marche à l'eau claire...

Je pense que comme beaucoup, allier sport, mobilité douce et bienfaits cardio-vascluaire est motivant mais il faudrait une vrai politique pour le vélo et sa promotion ! Je m'excuse envers les piétons qui utilisent les même troittoires que moi mais pour l'instant je ne vois pas d'autres choix...

Entre les discours et les actes il y a toujours ce décallage qui dérange... mais c'est une question d'habitude ;-)
A vélo
Stéph