samedi 20 novembre 2010

Votation fédérale du 28 novembre 2010 ! Oui à des impôts équitables.

Stop aux abus de la concurrence fiscale (Initiative pour des impôts équitables)

Responsabilité sociale individuelle ?
Les plus riches vont partir parce que les impôts vont être solidaires et c'est tant mieux car quand ils auront pris ce qu'il y avait à prendre, ils partiront !

Votez oui quand même !
Ce n’est pas les riches habitant dans les cantons primitifs qui font le niveau de vie de se pays mais bien les entreprises et la fiscalité des entreprises.
On peut d'ailleurs émettre quelques bémols sur cette stratégie en regardant l'Irlande ou la Grèce (pas d'impôt qui rentre).

Maintenant, bien sûr, le beurre et l’argent du beurre… à l'américaine ou à l'Irlandaise... cela fait envie ! C'est dommage, je n'ai pas le temps de chercher ce que pensait la droite et économie Suisse en 2000 du Tigre Celte... ;-)

La limite est si j’ai bien compris le texte à 250'000.- pour une personne seule soit environ le salaire d’un Conseiller d’Etat Vaudois !

Donc, les riches sans responsabilité sociale individuelle dirigeant des entreprises sans responsabilité sociale profitent d’une tranquillité, d’une sécurité et d’une qualité de vie sans pareil grâce à une classe moyenne et une société équilibrée, ces même personne et les partis politique à leurs pieds ne veulent plus participer en payant des impôts qui permettent de vivre dans cet environnement stable et sécurisant. C'est intéressant !

Pas de problème, ce que vous ne mettrez pas dans vos impôts, vous allez devoir le mettre un jour dans la sécurité, l’éducation et des services privés.

L’avenir que nous voulons pour la Suisse ? Les partis de droite dans ce pays veulent cela ? Vous rêvez de cela ?

Payons des impôts, les plus riches paient des impôts, on vit dans une société dynamique économiquement avec un socle éducationnel, sanitaire et social solide !

Comme ceux qui ont de l'argent et les partis de droite ne sont pas assez intelligents pour le comprendre, l'équilibre de notre société et des autres est entre les mains de ceux d'en bas, de nous, qui ne gagnons pas 250'000.- CHF par année, les loosers et les paumés, les inutiles.

A tout ceux d’en bas ! (moins de 250'000.- célibataire cela fait beaucoup de monde ! ;-))
Votez OUI !

PS : Ne vous inquiétez pas pour ceux qui ont de l'argent à ne plus savoir qu'en faire, ils trouveront une parade plus tard ! Ni les partis qui les défendent d'ailleurs !
Si c'était qu'une question d'impôts et de coûts sociaux, ils iraient à Mogadiscio en Somalie, c'est tellement bien un pays sans impôts et sans Etat !

mardi 16 novembre 2010

Votation fédérale du 28 novembre 2010 ! «Initiative sur le renvoi» et contre-projet de l’Assemblée fédérale

L’honnêteté voudrait que pour voter et appliquer ces initiatives, nous « Peuple » Suisse fassions notre part d’explication et d’enseignement envers des populations qui non pas les même codes et les même reflexes sociaux que nous et qui viennent vivre dans notre pays en indiquant clairement ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire et quel risque il encoure à tout écart de conduite.

Ensuite, leur apprendre la langue, les coutumes, les règles et leur offrir la possibilité de chercher un emploi pour les requérants et les réfugiés et enfin avoir des accords de réadmission avec les pays dont proviennent ces étrangers pour ne pas les faire attendre des mois un retour non désiré.

Comment peut-on demander à quelqu’un de se comporter comme un Suisse quand on ne lui a pas appris les règles du jeu, les devoirs, la langue et l’environnement social suisse ?

Je ne parlerais pas "de nouveau" des faux-étrangers intégrés depuis des décennies, ni des privilèges des "expats" des grandes entreprises avec leurs cours d'interculturalité et des services clés en mains et l'anglais à toute les sauces.

Ceci m'amène naturellement à me poser des questions sur les délits d'initié ou d'autres délits non punis par les cols blancs étrangers dans notre pays dont on ne parle pas dans cette campagne.

A oui, nous sommes envahis par des hordes sauvages d’anglo-saxons venant truster nos emplois, nos appartements et venant mettre à mal notre suissitude dans l’arc lémanique... ;-) mais bizarrement, je n’entends pas l’UDC !

Pourtant les valeurs helvétiques foutent le camp dans l'arc lémanique c'est bientôt la SiliconVaudVallée ! Cette communauté grandissante et tout aussi "dangereuse" pour la cohésion du pays que les criminels étrangers et autre moutons noirs c'est une autre race probablement… mais rien… je n’entends rien.

On va expulser des êtres humains avec des cartons rouges sans avoir expliquer dans les détails les règles du jeu qui conduisent au carton rouge.

C’est juste honteux et indigne ! Mais encore faut-il s'intéresser aux mesures prises par l'Etat quand vous arrivez en Suisse en tant qu'étranger.

Une lettre et un permis... c'est un peu léger au niveau des informations et des règles à suivre.

Votez 2 x NON aux initiatives qui ne sont même pas fair-play !

Hasta
Stéph

lundi 15 novembre 2010

Congé parental en Suisse : Les patrons sont contre évidemment et vous ?

Chers patrons et chères patronnes suisses !

Vous êtes devant un choix assez intéressant avec la problématique de la natalité, de la famille et en filigrane de l'immigration et de la retraite. Comme vous êtes les mêmes à ne pas vouloir payer pour l'augmentation de la natalité et vous êtes contre l'immigration et contre les gamins qui font du désordre en classe et en dehors... c'est intéressant pour les prochaines élections de 2011 de voir votre positionnement.
Malheureusement, je crois que tout est lié ! Il va falloir se positionner cette fois.
Il n’y a un manque de naissance en Suisse comme dans beaucoup de pays européen et la société tout entière a été déséquilibrée par l’accès au travail des femmes et le partage des salaires qui en a résulté.

Quel couple avec enfants peut se permettre de vivre avec un seul salaire en Suisse ?
C'est une belle opportunité de parler des vrais problèmes des familles suisses au delà du congé parental.

Deux salaires à 100% = parents mais souvent absents
Un salaire et demi = juste suffisant pour payer la crèche ou la maman de jour suivant la catégorie salariale de l’épouse.
Un salaire = très très difficile voir impossible pour la grande majorité.

Les coûts de l’accueil de la petite enfance en Suisse n’est pas facile à trouver et parfois l'on se demande pourquoi de tels chiffres ne sortent jamais ?

Fiscalité, subventionnement direct et indirect, impôts, facturations aux parents, etc…
EconomieSuisse doit pouvoir certainement me renseigner sur les coûts de la petite enfance en Suisse ? Cela ressemble un peu à la problématiques des places d'EMS jusqu'à que l'on commence à se rendre compte que les aides à domicile coûte beaucoup moins cher que l'accueil en EMS et crée de l'emploi. A quand les parents au foyer et aidés ? C'est l'avenir d'une société de faire des enfants ! Non ?.

Je ne parlerais pas des coûts de transport, des coûts en temps et des autres coûts induits.

L’impôt devrait être utilisé en bonne intelligence et on y arrivera un jour à promouvoir la maternité et à offrir aux femmes un vrai choix même pour les moins bien loties socialement. Congé payé de longue durée avec retour en emploi garantis et progressif dès la scolarisation des enfants.

Je vous donne deux pistes parmi d’autres qui seront reprises bientôt par… l’UDC car malheureusement ils s’emparent vite des vrais sujets de la majorité silencieuse.

1. Le travail à domicile pour les parents du tertiaire.
2. Une rémunération pour les femmes qui se consacrent à l’éducation des enfants qui diminue plus l’enfant grandit et devient indépendant avec retour à l'emploi garanti. Bien sûr pour les parents qui désirent travailler les deux par choix et ne bénéficie pas de cette prestation un allégement de charge sur les coûts de la garde.

Le congé parental est un premier pas et aux niveaux des coûts, l'armée et les cours de répétition coûtent autant sur une vie d'homme que deux congé parental et cela ne dérange personne en tout cas pas la droite.

A suivre... Mais même l'Allemagne a dû s'y mettre... depuis 2007 avec des vraies mesures natalistes !

Bébés de suisses ou immigration choisie ?
En suisse on choisit pour l'instant l'immigration de millionnaires et des cardes de multinationales qui nous prennent nos logements... ;-) jusqu'à quand ? ;-)

Bonne semaine.
Stéph

lundi 8 novembre 2010

Economie… plus dure sera la chute !

Voilà, 600 milliards plus loin, ils ont décidés de mettre à mort le Roi Dollar !

La guerre des monnaies est engagée et la guerre de l’inflation pour diminuer la dette est engagée aussi. Quitte ou double. Si j’ai bien compris les Etats-Unis sont en faillite « technique » selon les spécialistes et personne ne veut payer la facture.

Il y a des signes qui ne trompent pas, des entreprises américaines qui demandent leur cotation sur d’autres marchés (SMI). Et il y a comme des plans de rigueur style Grande-Bretagne qui augurent bien de la suite de l'histoire. A part cela, l’argent est toujours gratuit et acheter une maison revient moins cher que de louer un appartement dans le Canton de Vaud si l’on est un peu mobile ce qui sans être spécialiste n’est pas « tout à fait "normal" ».

En général, quand la situation perdure sans correspondre à la réalité... c’est un peu le début de la fin ! A force de ne pas admettre les problèmes et de repousser la réalité, on fait comme si... jusqu’au jour où cela ne devient plus tenable.

Les Etats-Unis coulent leur dollar comme dernier recours et ultime baroud d’honneur !
Les belles théories de moins d'Etat et du marché règle tout en prime... sur le dos de la planète !
Pas de règles, c’est faillite et pillage ou émeute et bain de sang ou violence et chacun pour soi.
J'espère au moins que ceux qui ont toujours été pour moins de règles ou pour le marché l'ont pratiqué avec leurs propres enfants ! Ah non, je suis stupide, ils sont dans des écoles privées performantes, exigeantes et strictes !

Le monde va changer, les chinois que l’on annonçait futur grand vainqueur mondial vont se retrouver avec de la dette américaine qui ne vaudra plus rien et cela sera 20 ans de Capitalisme effréné à la Chinoise pour se faire berner ? En perdant tous les bénéfices ? Je ne suis pas sûr que les Chinois vont accepter ?

Je ne parle même pas de notre 2ème pilier moribond et de tous les placements en dollar.
Ne vous étonnez pas des hausses 2012 de votre assurance maladie elles seront probablement dues au taux de change déplorable au moment de la sortie des placements en dollar.

Dommage pour nous !

Bon investissement 2010-2011
Mon conseil de gars qui ne comprend rien à l'économie...
Fuyez Wall-Street ;-)
Stéph

PS : Pauvre pays amarré à l’économie américaine qui vont être balayé dans ce jeu de massacre.