mercredi 27 février 2013

Stabilo Due ! Et si l'armée suisse avait raison...

Des réfugiés économiques qui ne cessent d'arriver pour le travail, pour les études, les petits boulots et les regroupements familliaux cela n'arrête pas et ce n'est que le début en tout cas dans le bassin lémanique ou Grand Genève pour le reste de la Suisse cela doit être plus tranquille sinon je ne comprends pas que personne ne réagisse. Peur de l'explosion en plein vol de la bulle immobilière ?

Je pense que nos auorités prient pour que cela passe.... et ne casse pas ! Cela devient juste très inquiétant mais tout le monde fait comme s'il ne se passait rien... d'anormal.

Les militaires suisses sont probablement dans le vrai mais d'ici à ce que l'on sache... on sera dans l'historique et l'on essaiera de comprendre pourquoi cela s'est passé ainsi ?

Pour gagner toujours plus... le système s'est tué...

A+
Stéph

vendredi 22 février 2013

Votation populaire du 3 mars 2013 ! Oui ! Oui ! Oui !

On pourrait croire que c'est déjà accepté mais attention, c'est l'ultime tactique des partisans du Non au trois objets. Démobiliser l'autre camp !

Une votation ou une élection ce n'est pas le sondage qui précéde mais les bulletins de vote dans les urnes !
Alors allons voter pour que le score soit encore plus clair pour nos gouvernants et surtout les gouvernants économiques de ce pays...

Vous ne voulez pas construire de logements et les loyers sont exorbitants déjà maintenant (contrat de confiance rompu) = OUI A LA LAT !

Vous gelez les salaires, ne réglez pas les problèmes de l'assurance maladie et vous tricher sur tout = OUI A L'INITIATIVE MINDER !

Vous voulez que deux salaires soient nécessaire pour vivre en Suisse (voir argument Minder), une égalité homme-femme qui nécessite d'avoir deux salaires pour vivre en famille... = OUI A LA FAMILLE !

La démocratie directe, c'est simple. C'est un contrat qui dès qu'il est rompu se paie cash !
En Suisse, nous avions confiance en nos autorités... cela s'effrite !

Votation du 3 mars = attention....

Vive la démocratie directe et la consom'action.... on va y arriver !
Hasta
Stéph