jeudi 17 mai 2018

Sauces piquantes Swiss-Mex ! Ça cuisine

ça pique ! c’est chaud et ça danse…

La semaine passée, c’était fabrication de nos sauces piquantes 3 piments et de la sauce pruneau fumé !
On cuisine, on mixe, on met en bocaux…

Chez Tapa-Sabllia sauces piquantes SwissMex ! On essaie d’être local et swiss-mex alors pour certaines choses cela fonctionne. On cuisine à la grande Salle d’Yonand, nos pruneaux viennent d’Yvonand et nos tomates de la Mauguettaz.du domaine Challandes bien sûr une partie de nos piments sont mexicains.

Ensuite, c’est mix… mix… mix…
Met en bocal et ferme le vite !
Nous cuisinons nos sauces piquantes d’Yvonand depuis cette année dans la cuisine de la Grande Salle d’Yvonand comme il se doit et Chez Tapa-Sabllia quand on fait la cuisine !
ça chante et ça danse !
Lecteur vidéo

vendredi 4 mai 2018

Sauces piquantes Swiss-Mex en vente à Cheyres

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nos sauces piquantes Tapa-Sabllia swiss-mex sont en vente dès aujourd’hui chez Sandra !
Au Ptit coin GourmandRoute d’Yverdon-les-Bains 344
1468 Cheyres
Les horaires du magasin :
Lundi : fermé
Mardi : 8h30 à 12h15
Mercredi : 8h30 à 12h 15
Jeudi : 13h30 à 18h45
Vendredi : 8h30 à 12h15 et 16h00 à 18h45
Samedi : 8h30 à 13h00
Sandra vous propose les emballages 60ml, 106ml et les set découverte.
N’hésitez pas à passer à Cheyres en allant chercher les cerises suisses.
Hasta pronto
La Mex et la Swiss

samedi 14 avril 2018

L'IA au pouvoir ? Que fait-on de la corruption ?

L'#IA ou l'#IntelligenceArtificielle, les #Robots et les #algorithmes de demain seront-ils #corrupubtibles ? S'ils n'intègrent pas la #Corruption de base se sera là fin pour nous #humain.
La corruption étant la base de nos sociétés et la clé de notre #système de #pouvoir 🤔😉
Hasta
Stéph

vendredi 16 mars 2018

La liberté de parole, la liberté de penser et la fin de l’insouciance… pour quel résultat ?

Disruption, éclatement, destruction, profit, court-terme, richesse, consommation, tricherie, harcèlement, abus, dopage, etc… La liste s’allonge chaque jour et la fatalité et le désintérêt s’installe en silence.

Il y a une époque pas si lointaine, on mourrait pour des principes, pour un leader, pour une cause pour ses idées.

Aujourd’hui grâce à internet, nous n’avons jamais eu autant de raisons de nous battre, de manifester, de nous révolter et d’avoir des idées et paradoxalement, tout le monde se noie dans tant d’informations qui autrefois étaient inaccessibles et ne fait rien ! Absolument rien !

L’histoire jugera notre époque plus tard mais je pense qu’on pourra la décrire comme l’abdication de l’humain par cupidité.

Bonne chance !
Hasta
Stéph


mercredi 17 janvier 2018

L’incroyable pouvoir de #CeuxdEnBas ! Une opportunité pour l’humanité…



Le monde capitaliste ouvre de nouvelles perspectives aux peuples du monde entier.
La politique et les politiciens sont démasqués, c’est l’économie qui fait et défait le monde, vos vies, vos rêves, vos angoisses, les régimes et les systèmes politiques !

Vous êtes les client-e-s du système capitaliste mais vous avez une valeur économique en tant qu’acheteur, en tant qu’électeur en tant que leader d’opinion en tant qu’être humain.
Pour l’instant l’organisation de #CeuxdEnBas est défaillante sur plusieurs points et vos fragilités sont exploitées à merveilles par le marketing des émotions et celui de vos pulsions.

L’autre jour, c’était la folle période des fêtes et cet orgie de ressources gaspillées battait son plein. Mes enfants voulaient tout ! ils ont trop, nous avons trop et cela ne nous pas heureux mais comment lutter. Ils en voulait plus… toujours plus !

Une théorie est sortie de mes tripes comme ça tout naturellement et je vous la partage.

FAIRE ou AVOIR ?


il y a ceux qui font des projets, des voyages, des souvenirs, du sens, des bonnes actions, des objets, des choses
VS
il y a ceux qui ont, qui veulent, qui accumule, qui ont pour avoir mais pour rien en faire, sans raison, avoir toujours plus, avoir plus par n’importe quel moyen.

Ma lutte dans le futur c’est entre les « faire » et les « avoir »… faire, le plaisir de faire… de créer, d’être utile !
Au final, les souvenirs sont faits !

Cette théorie est valable aussi pour le travail faire un travail vs avoir un emploi…
Faire, c’est réfléchir comme un acteur qui a une valeur et son action à de la valeur.
Ne pas seulement avoir pour avoir mais réfléchir pourquoi ? Comment ? A qui j’achète pour avoir ?
C’est le début du changement de #CeuxdEnbas car c’est la route vers le changement de paradigme et de futur.
Faire des choix utiles et bons pour la planète et mettre les puissants dans l’embarras !

Bonne année 2018
Hasta
Stéph

mercredi 3 janvier 2018

Non à « No Billag » sauf si vous voulez un milliardaire comme président et une télévision zurichoise…


La télévision et la radio sont mortes, c’est vrai ! L’individualisme produit du bonheur absolu et l’on ne veut plus payer un centime pour les autres… quels autres d’ailleurs ? ;-)

Ceux qui caricaturent le Président des Etats-Unis sont les mêmes qui voteront oui à « No Billag » !
Contradictoire ?
No Billag, c’est l’ultime coup de massue sur le bien commun, le vivre ensemble, la solidarité et les cultures suisses. C’est la porte ouverte à la société à deux vitesses, trois ou quatre la société capitaliste par excellence, à l’argent faiseur de roi, à Murdoch, à Berlusconi, à Trump, à un tribun milliardaire qui dirige les médias du pays et qui en devient l’homme fort… peut-être un chinois, un gringo pourquoi un suisse d’ailleurs ?

Regarder dans les pays sans le mix audiovisuel d’Etat et privé qui correspond en réalité à aucun pluralisme le bon fonctionnement de la démocratie.

La Suisse c’est l’équilibre, le multilinguisme, le multiculturalisme, la démocratie et la décentralisation
Les dominants économiques, culturels et politiques ne veulent plus des minorités, cela ne sert à rien ! Punkt Schluss !

Une société sans socle commun n’existe pas ! No billag c’est la fin d’une époque et c’est vous qui allez décider !
Quelques notions SSR et Suisse que bientôt plus personne ne comprend :
Fédéralisme, il faut le comprendre pour l’appliquer
Pluralisme, il faut le comprendre pour l’appliquer
Solidarité, il faut le comprendre pour l’appliquer

Pour terminer, ne pas confondre mission, gouvernance et résultats !
De ce côté-là, il y a du travail à faire et des objectifs à atteindre…
BBC  vs  SSR
aucun doute !

Votez Non à « No Billag » ou si vous votez oui alors sachez que ce n’est pas que ce que vous n’allez plus payer qui est en jeu mais l’avenir de la Suisse en tant que pays.

Hasta le prochain milliardaire qui va nous gouverner !
Vive le fric surtout quand on en a !
Stéph

lundi 1 janvier 2018

Nous vous souhaitons une maginfique année 2018 ! Bonheur, vie pimentée et Santé !

Tres Palmas Créations et moi-même vous souhaitons une année 2018 magique et pleine de bonheur simple.

Dire que l'individualisme, le crédit financier et environnemental, les achats compulsifs comme un jeu et les disparités sociales sont au top.

Au Mexique on dit "Hechos no palabras"... J'entends plein de bonnes intentions mais dans les faits pas grand chose.

Nous sommes responsable collectivement de nos destins... si nous le perdons de vue un "gourou" ou un "malin" viendra combler le vide et en général ce n'est pas très positif !

Non à No Billag nos sociétés sont assez malade comme ça !

Hasta pronto
Stéph